top of page

Haut Potentiel Intellectuel & sophrologie

Lorsque la sophrologie devient une ressource et un vecteur de Bien-être pour nos loulous...




Les capacités de l’enfant HPI sont bien un potentiel qu’il faut savoir développer, accompagner, concrétiser.

Si HPI rime trop souvent avec « facilité », la réalité de ces enfants est quelque peu différence et cela peut également avoir des répercussions sur l’entourage.


Le HPI de l’enfant peut le mettre en situation de difficulté et de souffrance.

Une des grandes caractéristiques des HPI est son « l’hypersensibilité ».


La sophrologie peut être une aide précieuse de par son approche psychocorporelle. L’enfant apprend à se poser, à calmer ses pensées qui sont en permanence en ébullition. La sophrologie l’aide à être à l’écoute des ressentis, des émotions et aussi à mettre des mots dessus.

Cela permettra de diminuer les tensions physiques et également les tensions mentales comme l’anxiété ou la fatigue.


En d’autres termes, l’enfant apprend à repérer les sensations de son corps en lien avec ses émotions ; il apprend à reposer son mental. Il s’agit de mettre à sa disposition des moyens simples pour accéder à ses ressources, s’apaiser et se renforcer progressivement face à ses peurs, sa fatigue, son anxiété.


Pour résumer, si la sophrologie a tout à fait sa place dans l’accompagnement des enfants, elle est à mon sens encore plus nécessaire pour les enfants à HPI.

N'hésitez pas à prendre contact avec votre sophrologue pour accompagner votre enfant et son entourage, un pas de plus vers l'épanouissement !

49 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page